Publié par Un commentaire

Témoignage de Valérie

Début 2010, je me rends compte d’une excroissance au niveau de mon coude droit. Comme si l’os dépassait.
Au
fur et à mesure, cette excroissance grandit et une douleur commence à
s’installer. Je ne peux plus poser, ni toucher mon coude sans avoir mal.
Quand
je le plie, la peau est tellement tendue par la taille de
l’excroissance que j’ai l’impression qu’elle va craquer ! La zone est
très rouge et la peau devient presque transparente.
Inquiète, je vais
chez le médecin qui me fait faire une radio. Verdict : j’ai bien
quelque chose qui pousse sur l’os du coude et qui appuie sur le tendon,
d’où les douleurs et la sensibilité.
Suite à cela, pour me calmer la
douleur permanente, le médecin me fait une infiltration de cortisone en
attendant la visite chez le spécialiste.
Courant juin 2010, lors de
la visite chez le chirurgien traumatologue, celui-ci, au vu de
l’importance de l’excroissance et des douleurs me conseille une
opération, le rendez-vous est pris pour septembre 2010.
Pendant mes
vacances en juillet, je me cogne violemment le coude sur le bord d’une
table, la souffrance est telle que je n’ai pu dormir de la nuit. Le
lendemain je suis obligée d’aller aux urgences qui me prescrivent des
anti-douleurs et des compresses d’alcool.
Je n’arrive plus à bouger mon coude.
Quelques
jours après, tout rentre dans l’ordre… sauf que je me re-cogne le coude
au coin d’une porte. Connaissant d’avance la douleur, j’en étais
malade.
En vacances chez mon fils à Angoulême, il me parle de Nacha et me conseille d’y aller. Ce que je fais le jour même.
Après
quelques explications sur mes problèmes de coude et la description de
ma douleur, Nacha me fait boire un élixir, « manipule » mon coude en
passant une pierre, tout en me donnant des pistes sur l’origine des
douleurs du coude, le fait de ne pas pouvoir le tendre ou le plier
complètement (problème d’articulation), à quoi cela peut être lié dans
notre vie…
A l’écoute, je reconnais que des évènements dans ma vie
correspondent à certaines raisons possibles du mal… pour ex : un
changement important dans la vie que je n’arriverai pas à gérer…
Nacha ne connaissait pas ma vie. Je ne l’avais jamais rencontrée.
Ensembles,
nous reprenons l’historique depuis le début et il s’est avéré que
l’excroissance a commencé quelques mois après une rupture affective que
j’ai eu beaucoup de mal à digérer.
Nacha m’a aussi parlé de mon animal totem, le lièvre et de quelques significations.
Je
suis rentrée chez moi avec tous ces éléments. J’ai fait quelques
rapprochements. Le soir, même, la zone du coude n’était plus rouge, la
peau moins tendue.
Le lendemain, plus de douleur et je pouvais tendre et plier mon coude sans souci.
Quelques
semaines après, j’avais l’impression que l’excroissance diminuait… pour
finalement ne plus me gêner. Fin août, je rends visite au médecin qui
me prescrit une radio de contrôle.
Verdict : il n’y a plus d’excroissance, plus besoin d’opération.
Cela
fait maintenant 2 ans et depuis tout va bien à ce niveau. Par contre,
j’ai souvent des douleurs aux cervicales qui parfois me bloquent et
limitent les mouvements de ma tête. Là aussi, Nacha a su me donner
quelques explications, à distance qui m’ont été très utiles mais je
regrette d’habiter si loin car du coup, je ne peux bénéficier de sa
thérapie.
Je conseille à tout le monde de se rapprocher de Nacha et
de profiter de ses méthodes de soins qui font la part belle à la
médecine douce et naturelle et aussi à une réflexion personnelle.
Valérie.

Une réflexion au sujet de « Témoignage de Valérie »

  1. Fabuleux … et en même temps je ne suis pas surprise …. et oui la plupart du temps il faut aller chercher les causes de nos maux dans ce qui n'est pas digéré et les émotions bloquées !!! une belle histoire comme je les aime <3
    malou

Laisser un commentaire