Publié par Laisser un commentaire

Les principes de la Médecine Tibétaine

La médecine tibétaine est un système médical traditionnel qui repose sur une méthode complexe de diagnostic, incorporant des techniques telles que l’examen du pouls et de l’urine. 
Le médecin tibétain (amchi) donne des conseils de modification de comportement et d’alimentation. Des médicaments confectionnés à partir de plantes médicinales et de minéraux ; des thérapies physiques comme l’acupuncture tibétaine ou la moxibustion sont utilisées pour traiter le malade.
Le système médical tibétain est basé sur une synthèse des savoirs indien (ayurveda), persan, grec, indigène tibétain, et les systèmes médicaux chinois. Il continue à être pratiqué au Tibet, en Inde, au Népal, au Sikkim, au Bhoutan, au Ladakh, en Sibérie, en Chine, en Mongolie et en Bouriatie, de même que plus récemment dans des parties de l’Europe et d’Amérique du Nord. Il est lié à la tradition bouddhiste selon laquelle toute maladie résulte en définitive de « trois poisons » de l’esprit : le désir excessif, la haine et l’ignorance.
La médecine tibétaine met en avant une définition spécifique de la santé dans ses textes théoriques. Pour être en bonne santé il est nécessaire de maintenir un équilibre entre trois éléments ou « humeurs » : 
– rLüng (pron. loong, le vent) : la source permettant à notre corps de faire circuler des substances physiques (par ex. le sang), l’énergie (par ex. les impulsions du système nerveux), et ce qui n’est pas physique (par ex. les pensées).
– mKhris pa (pron. tri-pa, la bile) : est relié au feu et à la chaleur, c’est la source de fonctions telles que la thermorégulation, le métabolisme, la fonction du foie et l’intelligence discriminative.
– et bad-kan (pron. paie-gen, le phlègme) : est relié à la fois à l’eau et à la terre. Il est de nature froide, et est la source de fonctions telles que la digestion, l’entretien de notre structure physique, la santé de nos articulations et notre stabilité mentale.


Les traitements

La médecine tibétaine comporte 3 types principaux de traitements :

  • des conseils alimentaires
  • des conseils comportementaux
  • des pilules à base de plantes

Cette médecine traditionnelle utilise jusqu’à deux mille types de plantes et cinquante minéraux.

Laisser un commentaire